Exclu Web

Balade en Isère et dans le Vercors avec le Gyro moto club d’Yverdon à l’occasion du Jeûne fédéral !

Trois jours de balades pour le MC Suisse de notre Chevalier De La Route Roland sur sa BM 1600 GTL, direction l'Isère et le Vercors. Une belle équipe pour une belle virée !

Article et photos Roland Graber CDLR de Courtelary (Suisse)

Balade en Isère et dans le Vercors avec le Gyro moto club d’Yverdon à l’occasion du Jeûne fédéral !

Le saviez-vous ?
Qu'est-ce que le Jeûne fédéral
C'est une fête religieuse annuelle suisse célébrée le 3ème dimanche de septembre dans tous les cantons, à l’exception de Genève qui la célèbre un autre jour. Pour les réformés le nom officiel est le Jeûne fédéral et pour les catholiques la Fête fédérale d’action de grâce.
Le premier Jeûne fédéral remonte au 8 septembre 1796. C’est en 1832 qu’un jour fixe et précis est accepté par tous les cantons à l’exception de Genève. La tradition voudrait que l’on ne mange que du gâteau aux pruneaux le dimanche, aujourd’hui c’est plutôt le dessert..

 

Côté Équipages

• Les GO : Didier et Marianne sur Yamaha FJR 1300
• Marcel et Nicole sur Yamaha FJR 1300
• Marcello et Françoise sur PAN 1300
• Le Roi Léon et Jacqueline sur PAN 1300
• Bruno le Ténor sur PAN 1300
• Jo-Gaz et sa Gazinette sur BMW K1600 GT
• Les 2Florins Claude et Chantal sur BMW K1600 GT
• Papy-Racing (Claude) sur BMW K1600 GT
• Tintin (Cyrille) sur BMW K1600 GT
• Tonton (Roland) sur BMW K1600 GTL
• Suzy sur Africa Twin et Fabian sur Kawa Ninja 1200
• La belle Isabelle sur Triumph Tiger 1050
• Jean et Martine sur Guzzi California 1100

Retour vers ma jeunesse

J'ai connu Pierre, l'auteur de ce reportage, il y a bien longtemps, lors de l'Hivernale à l'ancienne, du MCP CELT'HYC POCRASSE, à Dhuison, du côté de Blois. Nous étions tous nettement plus jeunes, et en ce qui me concerne plus résistante car il fallait tenir le choc ! Au programme souvent la neige, mais la boue et le froid, c'est certain ! Feux de camp et casse croûte autour des bivouacs. Vin chaud, bibine et pour la touche finale, le p'tit déj avec les CDLR bretons : café accompagné de crêpes aux saucisses. Voilà qui fait du bien, un p'tit retour vers ma jeunesse… Mais place au héros du jour, c'est Pierre, et voici son récit.
Coco

Reportage et Photo Pierre Hocquel Chevalier De La Route de Muzillac (56).

Retour vers ma jeunesse

 

 

À 72 ans, après un arrêt de 9 ans et demi, je me suis remis en selle, sur ma Yamaha 950 XV Bolt, pour rejoindre le village où j’ai passé la plus grande partie de mon enfance.

Je m’étais fixé la remontée du Danube, car je suis né en Autriche, y ai vécu jusqu’à 5 ans et demi (vers Innsbruck). Suite à l’épidémie Corona, j’ai opté pour le Vaucluse, La Roque-sur-Pernes, village où j’ai résidé de 1954 à 1969.

Hivernale l'Authentic du MCP Millevaches, la der !

L’Authentic Hivernale du MCP Les Millevaches a eu lieu du 6 au 9 décembre 2019 au massif du Cézallier sur la commune d’Anzat-le-Luguet dans le Puy de Dôme (63). Il fallait un amoureux des concentres, des motos clubs et du side pour résumer l'esprit et l'ambiance de cet événement qui marquait la fin d'une aventure. Ce sont tout naturellement Dominique et Odile, bien connus du milieu motard, qui nous racontent la der des der.
Coco

Dominique et Odile Lanaud CDLR de Provins (77)

Hivernale l'Authentic du MCP Millevaches, la der !

La montée à Anzat

La route, fraichement goudronnée par la commune, brille dans le soleil et l’humidité même si on voit un peu de glace sur les accotements, même si les bâtons rouges en prévision des prochaines neiges sont déjà en place, un rayon de soleil perce, laissant entrevoir un rassemblement relativement clément.

Côté logistique

Pour cette dernière édition de l’Authentic du MCP Millevaches, Jean-Louis et Joëlle se sont entourés d’une sérieuse équipe d’amis.

D’abord au contrôle avec plusieurs postes sous la direction de Joëlle et la participation entre autre d’Annick Perdrix (épouse du créateur de l’édition originale des Millevaches en 1969 et organisatrice jusqu’en 1974). Ensuite sur le bivouac à l’accueil, à la boutique, au bar, sans oublier l’équipe de la Croix Rouge qui s’est montrée encore une fois utile même si ce n’était que pour des problèmes sans gravité.

Week-end balade à l’ancienne en Espagne

Nous partons 3 à 4 fois l’an (3 jours en général) un peu au hasard, le nez au vent, mais toujours en Espagne ; c’est pas loin, c’est pas trop cher, c’est dépaysant et on peut rouler pratiquement sans crainte des radars (du moins sur nos itinéraires).

Article et photos pitou65

Week-end balade à l’ancienne en Espagne

Faute de pouvoir faire le tour prévu sur 3 jours, on se rabat sur le week-end du 12 et 13 octobre pour clôturer la saison 2019.

Samedi 7h pétantes, tout le monde est au rendez-vous chez Enzo (c’est pas un bar, c’est notre guide pour nos sorties espagnoles), pour le petit noir qui va bien. Et, pour la première fois de l’année, nous ne partons pas sous la pluie. C’est couvert, mais sec.

 

Présentation du groupe et des bécanes

• Enzo, Didier, Hervé sur choppers 1 200 rigides
• Manu et Nico sur Sporsters 883 et 1 200
• Angus sur Intruder Suzuki 800 (1340 en panne)
• Et bibi toujours sur sa vaillante Guzzi Calif EV.
Manque que Will et son Fat.

Les âges s’étendent de 32 à 64 ans, et le fossé entre générations n’existe pas.

Week-end moto en Auvergne et à Rocamadour

Suzuki, Ducati, Can Am, BMW, Honda et Yamaha… Des motos variées car nos avons tous nos préférences en matière de bécanes, mais des motards réunis pour un week-end bonheur en attendant les prochaines interdictions qui se profilent à vitesse grand V.
Coco

Article et photos Jean-Michel Poyet

Week-end moto en Auvergne et à Rocamadour

Côté Équipage

Dédé et sa fille Cindy sur Spider Can Am
Christophe et son fils Antoine sur Suzuki Bandit 1200
Thierry sur Ducati Multistrada Béa son épouse sur Suzuki Gladius
Joël sur BMW 1200RT Christian sur BMW 1200RT
Jacques et Isabelle sur Honda CBF 1000
Moi et Christiane sur Yamaha MT09 Tracer GT

 

 

Pour ce début d'été, nous voilà partis le samedi 22 et dimanche 23 Juin sur les routes d'Auvergne et d'Occitanie (un peu sur la Nouvelle Aquitaine).

 

 

Le Portugal. Escapade en GS au pays du Fado

Après nous avoir régalé il y a un an avec un superbe article racontant sa passion du side-car, nous accompagnons aujourd'hui Gilles au Portugal où il récupèrera une GS pour un week-end détente à deux tours de roues de chez nous.
Avec ce reportage et celui publié dans le JDM 123 actuellement en kiosque, le Portugal n'aura plus aucun secret pour vous !

Reportage et photos Serge Nulli à Saint Jollioz (74).

Le Portugal. Escapade en GS au pays du Fado

La location de moto se développe de plus en plus. Balades touristiques, Raids hors-piste ou traversée des Etats Unis, il y en a pour tous les goûts, toutes les bourses et tous les niveaux, mais il est aussi possible de louer une machine pour une seule journée et ainsi passer un week-end  totalement dépaysant à seulement quelques heures de chez vous.

C’est ce que nous avons fait fin novembre, pour sortir de la grisaille automnale. Deux amis, deux motos… Un week-end heureux !

Mais où aller ?

Pour préparer ce moment d’évasion, il a d’abord fallu choisir la destination. À cette période, le choix est limité si l’on souhaite un rayon de soleil et des températures positives au-dessus de 15° à seulement 2 heures de vol.

Dans les îles (Corse ou Sardaigne) tout est fermé. Le sud de l’Italie est sous la pluie et l’Espagne ne m’emballait pas. C’est donc le Portugal qui nous a paru être la destination idéale.